Almaran'daëlin

Almaran'daëlin est un monde peuplé d'innombrables créatures. Des elfes, des vampires, des humains, des sirènes...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kaedia Taalam

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaedia Taalam
Humain
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2008
Age : 29
Localisation : Là où vous n'êtes pas

MessageSujet: Kaedia Taalam   Ven 27 Juin - 22:19



Nom de Famille : Taalam

Prénom : Kaedia

Sexe : Féminin

Age : 18 ans

Race : Kaedia est humaine mais elle peut être considérée comme une "guerrière" en quelque sorte. En d'autres termes, elle sait se battre parfaitement.

Désirs, ambitions : Kaedia aimerait faire ressusciter sa famille, mais cela étant impossible, elle s'est mise en tête de venger ses proches... Venger leur mort... Et donc retrouver leurs assassins. Certes, sa tâche risque d'être difficile et vaine, puisque les meurtriers doivent être déjà loin depuis cet acte impardonnable : Kaedia était très jeune -elle avait en fait dix ans-, au moment de ce massacre.
Cette fille juvénile aspire également à perfectionner ses capacités de combat. Elle souhaite atteindre le plus haut niveau qui soit... peut-être pour susciter la fierté chez son bienfaiteur qu'elle a quittée.


Pouvoirs : Kaedia étant humaine, elle ne peut bénéficier de pouvoirs quels qu'ils soient. Toutefois, on peut dire qu'elle présente un certain don pour le combat : au corps-à-corps, avec armes blanches... Depuis qu'elle a appris de nombreuses techniques de combat, elle a atteint un niveau plutôt satisfaisant. Elle n'a presque jamais connu de défaites... mais n'a jamais rencontré de véritables adversaires. [^^']

Armes : Kaedia est une adepte des épées courtes, des glaives, des dagues et poignards. Deux courtes épées croisées sont accrochées sur son dos. Elle porte aussi un léger glaive à la ceinture et un poignard à sa cheville droite. Sans tous ces objets en métal tranchants, ses principales "armes" sont uniquement ses propres mains... ou même simplement son corps [aucun double-sens dans cette phrase >_<']. Elle maîtrise plusieurs techniques d'arts martiaux. Sa dextérité et sa précision sont de vrais atouts.


Description physique : Kaedia est de taille moyenne, mais elle se révèle être d'une grande souplesse et d'une grande finesse. Pratiquant les arts martiaux et quelques autres activités physiques, sa santé est de fer et ses muscles aussi. Cependant, elle peut rapidement trouver un adversaire à sa taille, puisque sa force n'est ni extraordinaire, ni très développée. Son endurance au combat est assez faible : son corps n'étant peut-être pas encore bien entraîné à de longues luttes.
Même si son habilité au combat peut la faire passer pour un garçon manqué, elle compense par son look plutôt féminin. Mais, elle ne se cache pas derrière de longues robes soyeuses ou de grands habits pimpants. Non, elle préfère les vêtements plus simples et surtout commodes. Ses pieds sont chaussés de bottines bleues et blanches qui sont de bonnes chaussures de marche. Elle porte une petite jupe vert kaki accompagnée d'une ceinture jaune où sont accrochés glaive et petites sacoches utiles. Pour être à l'aise dans ses mouvements, sa poitrine n'est protégée que par un léger débardeur jaune qui découvre son nombril. Ses bras, quant à eux, sont recouverts de manchettes bouffantes blanches allant des poignet jusqu'aux aisselles. Une écharpe d'un orange délavé est enroulé autour de son cou.
Le visage de Kaedia respire la jeunesse, mais aussi une extrême volonté et détermination. Ses traits sont fins, sa bouche petite, son nez retroussé... Ses yeux verts sont très captivants et pourtant cachent une part de nostalgie. Sa figure est encadrée par une tignasse blonde assez désordre. Ses cheveux sont attachés et quelques dreads ont été tressées. Kaedia glisse généralement un bandeau de couleur bleu dans sa chevelure.


Description morale : Kaedia a relativement changé après la mort de sa famille. Avant cet incident, elle était d'une nature joyeuse et naïve. Pourtant jeune, elle montrait aussi un caractère colérique. Mais, elle était innocente, comme tout enfant et pensait que le mal n'existait pas. Pour elle, tout le monde possédait sa part de bonté en soi. Néanmoins, après l'horrible événement dont elle fut témoin, sa vision du monde et de la nature humaine (ou non humaine, d'ailleurs) fut bouleversée. Pendant plusieurs mois, elle fut très craintive et ne laissait personne l'approcher. Etant seule et abandonnée pendant quelques temps, son caractère se consolida. Après cette période, une nouvelle Kaedia était née : plus sûre d'elle, plus farouche, plus cynique même...
Mais toujours est-il qu'elle possède un caractère et une psychologie complexes (comme tous les Hommes me diriez-vous...). D'apparence, sans la connaître réellement, Kaedia paraît extrêment confiante et résolue... peut-être même trop. Alors, qu'au plus profond d'elle-même, Kaedia se pose de nombreuses questions. D'ailleurs, ses combats, gagnés ou perdus, ne sont du qu'à son état mental. Elle peut être très sensible et peut se laisser facilement déstabiliser, même si elle ne le montre pas. Elle a apprit à cacher la plupart de ses sentiments et de ses opinions pour se préserver. Elle se confie peu et s'offre très rarement. Elle est dotée d'un humour spécial et aime jouer sur l'ironie et le cynisme.
Son caractère reste ferme, et elle est tenace et entêtée. Mais ses point faibles peuvent lui jouer de mauvais tours et s'ils sont découverts, Kaedia peut y laisser encore plus que la vie.


Famille : Ses parents se sont rencontrés tôt dans leur jeunesse et ce contact n'avait pas été très amical. Voyez plutôt...
Une jeune enfant, du nom d'Ysael accompagnait sa mère pour la première fois au marché du village. Lorsqu'elle arriva sur les lieux, la petite fut ébahie face à tous ces stands haut en couleurs, ce capharnaüm qui s'enfouffrait dans vos oreilles et ces odeurs qui emplissaient vos narines... Elle ne savait où donner de la tête : il y avait tant de choses à voir, à examiner, à observer... Alors qu'elle avait la tête levée pour inspecter le comptoir d'un vendeur de poterie, elle se cogna contre quelque chose... ou plutôt quelqu'un. Puisqu'à peine quelques secondes plus tard, elle entendit jurer.
- Tu pourrais regarder où tu marches, eh, patate encore plus maladroite que mon boeuf !
Ysael regarda en direction de la personne qui avait proféré ces jurons et s'attendait à voir un adulte bourru... mais c'était un jeune garçon crasseux qui se tenait devant elle.
- Bouge-toi de là, maintenant ! Tu m'empêches de passer.
La jeune blondinette haussa les sourcils face à tant de véhémence. Le garçon tapait du pied, en signe d'impatience. Un énorme boeuf blanc -au moins 3 fois plus gros que lui- était juste derrière attaché à une longe. Ysael scruta plus attentivement son interlocuteur. Il était vêtu pauvrement. Ce devait être le fils d'un paysan. Mais celui-ci, trop agacé, poussa la petite fille pour passer. Cette dernière, étant doté d'un caractère plutôt vif, le retint par le bras et lança :
- Ne recommence jamais ça ou tu le regretteras.
Le jeune garçon fut surpris sur le coup. Puis il se ressaisit.
- Lâche mon bras, sale petite peste !
- Ysael... Je m'appelle Ysael. Et je lâcherai ton bras quand tu te seras excusé... euh... Ton nom?
Le garçonnet la regarda comme s'il venait de lui pousser six autres bras. Il finit par dire :
- Pirald... et j'm'excuse...
- Et bien voilà !
Satisfaite, Ysael lâcha le bras du jeune Pirald et lui sourit. Celui-ci lui sourit également, mais juste après, ramassa de la poussière avec sa main libre et la jeta au visage de la fillette. Il partit en courant entraînant son gros boeuf derrière lui. Ysael enleva la terre de ses yeux et prit un air pincé. Le rire moqueur de Pirald résonnait encore dans sa tête.

Quelques années plus tard, Ysael était devenue une belle jeune femme d'une vingtaine d'années. Elle avait repris la boutique de couture de sa mère. Un jour, alors qu'elle reprisait un accroc dans une robe qu'une cliente venait de lui apporter un peu plus tôt, elle entendit des cris dans la rue. Curieuse, elle sortit voir ce qui se tramait... et la scène la choqua. Un homme qui tenait un boeuf blanc au bout d'une longe se disputait bruyamment avec un autre.
- Vous bouchez toute la rue ! Mon boeuf ne peut pas passer !
Ysael se mit alors à rire à gorge déployée. C'était lui ! Lui, le sale petit garçon qui l'avait poussé ! Elle s'en souvenait. D'un pas ferme, elle s'avança, se planta devant lui et lui décocha une puissante gifle. Si forte que la paume d'Ysael devint rapidement douloureuse. Et si forte que le jeune paysan -Pirald, donc- avait la joue bien cuisante. Il la regarda avec un air étonné... et finalement la reconnut. Face à cette situation comique, ils partirent tous deux dans un rire incontrôlable... et firent leur vie ensemble.

Peu de temps après leur mariage, Pirald et Ysael achetèrent une petite masure à l'écart du village. Ainsi, Pirald avait ses champs tout près de son habitat. Ysael, quant à elle, mis en place un système de couture à domicile. Ils eurent en premier une petite fille brune, qui avait hérité des cheveux de son père et qui se prénommait Thessala. Trois ans plus tard, ce fut Kaedia qui vit le jour. Et enfin, huit ans après, Ysael donna naissance à un garçon qu'ils appelèrent Cilan. A cette période, Pirald ne s'occupait presque que de ses champs. Sa femme disait parfois qu'il devait aimer encore plus ses radis et ses tomates que sa propre épouse. Mais ils vivaient tous heureux, ensemble dans la petite maisonnée... jusqu'au jour où...
Revenir en haut Aller en bas
http://world-underground.forum-actif.net/
Kaedia Taalam
Humain
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2008
Age : 29
Localisation : Là où vous n'êtes pas

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Ven 27 Juin - 22:19


Histoire :
BOUM
Une lente palpitation...
BOUM BOUM
Une accélération...
TCHIK TCHAK
- Gagné !
Kaedia tomba sur le sol à genoux, épuisée. Galanos s'avança vers elle et s'accroupit pour arriver à sa hauteur. Il posa sa main sur l'épaule de la jeune fille, en signe de respect.
- Tu sais tout. Je n'ai plus rien à t'apprendre. Bravo !
Kaedia esquissa une ébauche de sourire et regarda à l'horizon. La forêt de Kervael. Sa famille. Vengeance... Vengeance...
- Oui... ceci me fera renaître, pensa-t-elle.

OUIN !
- C'est une fille ! Beau travail, Madame !
Une nuit d'hiver, alors que le vent soufflait fort dehors, une vie venait d'apparaître. L'enfant respirait alors calmement, couvé par le regard de sa génitrice.
- Dis Maman, tu l'as appelé comment ton bébé ?
- Kaedia. Elle s'appelle Kaedia et c'est une fille.

L'enfance de Kaedia se passa sans encombres... Enfin, sans encombres, difficile à dire lorsqu'on parle d'un enfant... Oui, tous les enfants sont dynamiques, actifs et remuants. Par conséquent, forcément, des événements plus ou moins inattendus surviennent. Comme le jour où elle avait volé des bonbons à l'épicier du village... Elle avait du se cacher dans la fange aux cochons pour échapper au commerçant furibond. Elle était revenue chez elle encrassée des pieds à la tête mais brandissant fièrement le panier de bonbons. Elle avait écopé deux semaines de nettoyage de l'enclos des boeufs et des excuses à l'épicier. Une autre fois aussi, elle poursuivait des garçons qui venaient de lui soulever sa robe de fillette, trébucha et tomba sur la queue du chat de la boulangère. Premièrement, le minet n'avait pas été très heureux de se faire ratatiner la queue si brutalement. Mais, deuxièmement, Kaedia avait du expliqué à sa propriétaire qu'elle était désolé d'avoir abîmé son matou, en désignant la queue cassée qui pendouillait mollement derrière le chat. Les moments les plus forts -et aussi les plus assourdissants- de la maisonnée se trouvaient être les disputes avec sa grande soeur, Thessala. Elle se tiraient les cheveux, se griffaient les bras et le visage, hurlaient à en faire éclater les tympans et inventaient des stratagèmes plus ou moins tordus pour faire punir l'autre. Bref, son enfance avait été des plus banales, avec des bêtises à perte de vue et surtout de l'épanouissement à volonté.
Cette situation se transforma quelque peu à la naissance du "mutant", comme elles le nommaient : Cilan. C'était un bébé... mais pas un bébé-fille... Non ! Un bébé-garçon ! Thessala et Kaedia n'acceptaient que leur père comme garçon à la maison... Et voilà qu'un deuxième pointait le nez. En plus, il avait un drôle de "petit tuyau" à la place de ce qu'elles avaient, elles ! -Certes, un peu plus tard, Kaedia comprit rapidement ce que c'était et à quoi servait ce "petit tuyau"- A partir de ce moment, étrangement, on n'entendit plus les cris et les vagissements des deux soeurs. Elle s'étaient unies toutes les deux pour rendre impossible la vie de cet affreux "mutant". Elles complotaient dans leur coin et dès que l'on passait devant elles, celles-ci prenaient leurs airs des plus angéliques. Cette famille était ainsi heureuse.

Mais un jour, un drame se produisit. Depuis quelques temps déjà, des rumeurs courraient dans le village : de cruels soldats patrouillaient dans la région de Kervael et pillaient les fermes, brûlaient les habitations, volaient les animaux et tuaient n'importe qui.
Alors que la nuit tombait, la sentinelle arriva en courant et cria dans toutes les ruelles qu'une dizaine de cavaliers s'approchaient au galop vers le village. Pirald avait fini de labourer ses champs et venait juste de rentrer les boeufs, tandis qu'Ysael préparait le dîner. Soudain, on frappa... que dis-je... on tambourina à la porte avec violence.
- Ouvrez immédiatement !
Pirald fit signe aux trois enfants et à sa femme de se cacher dans la chambre le temps que celui-ci règle cet inconvénient. Kaedia entendit son père déverrouiller la porte et l'ouvrir.
- Bonjour messieurs, que voulez-vous ?
- Donne nous tout ce qui a d'la valeur et sans discuter !
- Je n'ai rien de valeur chez moi, sauf si vous pensez que mes meubles bon marché puissent vous apporter quelque chose.
- Discutailles pas avec moi ! Pousse-toi !

Des pas résonnèrent dans la maison. Ils devaient porter de lourdes bottes.
- Messieurs, je vous demanderai de partir, s'il vous plaît, je n'ai rien qui puisse vous intéresser ici. Mais je veux bien sacrifier un ou deux cochons.
Le ton de Pirald était poli, mais ferme. Kaedia entendit son petit frère, âgé désormais de deux ans, gémir, à quelques centimètres d'elle, dans les bras de sa mère.
- Tu veux jouer au malin ?
- Partez !

On entendit alors des bruits de coups donnés et un râle. Des piétinements, des pas lourds... Puis, plus rien. Enfin :
- Fouillez la maison !
La porte de la chambre s'ouvrit soudainement et Ysael laissa échapper un cri d'effroi. Elle regarda derrière l'homme qui se tenait à l'embrasure de la porte et ce qu'elle vit la remplit de terreur. Elle hurla un "Non" qui retentit comme une plainte désespérée. L'homme, suivit bientôt d'autres, s'avança et souleva la jeune femme. Il prit Cilan et le jeta à terre, puis d'autres soldats finirent le travail. Ysael se débattit de toutes ses forces, mais rien n'y fit. Ses deux autres enfants étaient maintenus par deux soldats qui étaient de vrais mastodontes.
- Lâchez mes enfants, pauvres crétins ! Vous le regretterez !
Les soldats présents rirent, moqueurs.
- Qu'est-ce que tu peux faire ? susurra l'un deux en approchant son visage de celui de la jeune femme.
A ce moment, Kaedia, qui n'en pouvait plus de voir sa mère être traitée ainsi, mordit sauvagement la main de l'homme qui la maintenait et sentit son emprise se desserrer. Kaedia se dégagea et courut vers sa mère.
- Sauve-toi ! hurla celle-ci
Kaedia, apeurée, exécuta l'ordre de sa mère et passa entre les jambes d'un soldat qui essayait de la rattraper. Elle se retourna rapidement, mais regretta son geste, car elle vit alors sa soeur Thessala se faire transpercer et sa mère se faire décapiter. Elle accéléra l'allure, mais glissa sur une mare de liquide rougeâtre qui s'étendait à côté du corps de son père. Elle sortit de la maison à la vitesse grand V pour éviter qu'un soldat ne la retienne. Elle était poussée par la peur et ses jambes filaient à toute allure vers la forêt de Kervael qui n'était qu'à quelques mètres. Elle ne reprit son souffle que lorsqu'elle fut parfaitement sûre que personne ne la talonnait. Elle se reposa contre un arbre et rassembla ses esprits. Mais ce fut une très mauvaise idée... Tout revint : soldats, pas lourds, Pirald et ce rouge... ce rouge..., peur, Ysael, Thessala, peur, épée, peur, peur, peur... peur... Elle sombra dans les ténèbres, le visage trempé de larmes.

Kaedia erra pendant quelques jours dans le coeur de la forêt et se décida enfin à revenir chez elle. Peut-être l'attendaient-ils tous et s'inquiétaient-ils ? Mais lorsqu'elle revint vers sa maison... il n'en restait que des débris... Elle fouilla et trouva quelques objets encore intacts. Enfin, elle remarqua une nuée de rapaces et charognards un peu plus loin. Elle détourna les yeux, alors qu'ils se remplissaient de larmes. Elle savait ce que cela signifiait. Elle ne voulait pas... Ils étaient partis... sans elle... Elle était seule. Elle se réfugia dans la forêt encore une fois, mais y resta de longs mois à se nourrir de fruits et de lapins pris au collet : c'était son père qui lui avait appris. Elle était devenue extrêmement farouche et faisait peur aux rares promeneurs pour qu'ils fuient "son territoire". Mais un jour, un vieil homme passa sur son chemin. Kaedia, crasseuse et salement vêtue, entreprit d'organiser sa technique de dissuasion. Mais cet homme âgé n'en fut même pas troublé. Il s'assit au pied d'un arbre et la scruta. Et il attendit, attendit, attendit... tout en la scrutant. Kaedia n'y tint plus et finit par dire quelque chose, après de longs mois de silence :
- Pourquoi tu me fixes ?
Elle avait oublié toute son éducation, avait abandonné toutes conventions sociales. Avant cet horrible épisode, elle n'aurait jamais tutoyé un adulte qu'elle ne connaissait pas. Le vieillard ne répondit pas, mais se leva lentement tout en la fixant. Il resta debout. Kaedia s'avança progressivement et puis... courut vers lui pour le frapper de ses petits poings. Chaque coup donné lui procurait une sensation de force, de puissance, de bien-être intérieur. Elle libérait tout ce qu'elle avait renfermé depuis trop longtemps. Subitement, l'homme retint un coup, puis un autre et finalement, tenait fermement les deux poings de Kaedia dans ses mains.
- Tu ne sais pas te battre. Tu n'y arriveras pas si la colère t'aveugle.
Toute l'animosité de Kaedia retomba d'un coup et celle-ci dévisagea celui qui la tenait prisonnière.
- Comment tu t'appelles ? demanda-t-elle.
- Galanos.

Au côté de Galanos, qui l'avait recueilli et ramené dans sa petite cabane de bois au coeur de la forêt de Kervael, Kaedia reprit peu à peu confiance. Au début, elle était extrêmement méfiante et Galanos ne pouvait la toucher. Il posait son assiette sur la table et Kaedia ne mangeait que lorsqu'il avait quitté la pièce. Ce vieil homme lui apprit toutes les techniques de combat qu'il connaissait et toutes sortes de choses sur la chasse, la faune, la flore, les Hommes aussi. Peu à peu, Kaedia apprécia réellement Galanos et celui-ci admirait cette jeune fille qui avait une volonté de fer et qui avait soif d'apprendre. Elle retenait en un rien de temps tout ce qu'il pouvait lui révéler. Kaedia grandit et devint une grande adolescente forte de caractère. Lorsqu'elle se battait contre Galanos, lors de leurs séances d'entraînement, les combats l'emportaient loin de là. Elle aimait cela. Elle aimait la sensation que suscitait chaque coup. Elle aimait inventer toutes sortes de parades ou d'attaques. Et lorsque Galanos se battait, il rajeunissait. Il était encore très souple et très vif pour son âge avancé.
Et puis, ce jour arriva...
Kaedia et Galanos se battaient, vers la fin de l'après-midi comme à leur habitude, sur leur terrain d'entraînement confectionné par eux-mêmes. Kaedia le vaincut pour la énième fois. L'homme lui déclara alors :
- Je n'ai plus rien à t'apprendre. Tu n'as plus besoin de moi.
[Oui oui, vous avez bien vu, c'est la même scène que le tout début de l'histoire ^^']
La jeune fille avait été prévenue plus tôt qu'un jour, elle devrait partir pour voler de ses propres ailes. Elle prépara alors ses bagages... qui n'étaient pas très encombrantes, je dois dire, et savoura une dernière étreinte avec Galanos. Il n'avait jamais vraiment aimé les marques d'affection. Mais il fit exception pour celle-ci.
Kaedia partit sans se retourner, avec juste une pointe de tristesse et de gratitude envers son bienfaiteur.
Maintenant, il est l'heure de se venger...


Remarques : Bon, ok, c'est moi qui ai rajouté "remarques"... ^^' Hum, en fait, c'était pour dire que je trouve ce Jdr vraiment très captivant et original. J'ai hésité à m'inscrire pour une seule raison... C'est que je suis plutôt débutante (ouuuh ! J'ai dévoilé ma nature... Je suis une fille... ou un truc approchant) et en comparant vos messages à ceux que j'ai pu écrire avant... Eh bien, je ne sais pas si j'arriverais à votre niveau. Oui oui, j'ai bien lu vos messages... ^_^' Avant de m'inscrire sur un Jdr, je reste toujours trois plombes à peser le pour et le contre, à relire une dizaine de fois le contexte et les règles, les présentations de chacun... Wala enfin bref, j'ai un peu raconté ma vie là... Hum, veuillez m'excuser... je suis une loque et mes amies sont les serpillières et les wassingues... Oui oui, je vais très bien, je vous assure ! *Patin ! En plus, elle a un humour a deux balles.* Ouais, bon, j'vais vous laisser... J'espère seulement que ma fiche est correcte. Je vous aime déjà... Non, laissez tomber cette phrase. -_-'
Revenir en haut Aller en bas
http://world-underground.forum-actif.net/
Neyrelle
Sirène
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 10/02/2008
Localisation : Dans des pensées chaotiques...

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Sam 28 Juin - 0:25

Bienvenue!!

Tu dis que t'es débutante, mais au vu de ta fiche, qu'est, d'après ce que j'ai lu pour l'instant super^^ J'avoue, je me suis arrêtée à la personnalité. Mais j'suis fatiguée XD

Tu diras bonjour aux serpières de ma part! Ca me fait plaisir que t'aimes bien c'forum^^

A bientot; en rp! (ou jdr, comme tu dis)

_________________

L'Innocence voudrait bien aimer tout le monde, Tyrannie, Avidité, et Mort. Une vraie chieuse!
Merci à Bourgeon, dessinateur de talent, pour le prénom de ma sirène.
Puissent les mers et leurs étoiles vous protéger...
Revenir en haut Aller en bas
http://almaran-daelin.forum-actif.net
Kaedia Taalam
Humain
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2008
Age : 29
Localisation : Là où vous n'êtes pas

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Sam 28 Juin - 0:32

Owww ! Merci beaucoup !
^_^
Ca m'fait plaisir !
Breeeef, 'pressée de commencer.
On va dire qu'avant, j'me suis inscrite que sur des Rp (j'vais dire ça... ça fait mieux que jdr... -_-') un peu... comment dirais-je ? Simples ?
On faisait à peine des messages de 10 lignes.
Mais si j'suis inspirée, ça devrait l'faire.

PS : et puis, ma fiche, j'ai quand même eu le temps de la peaufiner. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
http://world-underground.forum-actif.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Sam 28 Juin - 1:24

Ouah bienvenue ! Ca va être un plaisir de rp Laughing avec toi j'en suis sur lolTa fiche n'a vraiment rien d'une débutante !

Hâte de venir t'embêter, une petite humaine... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Sam 28 Juin - 1:50

Un grand bravo pour ta fiche !
Bienvenue à toi =)
(Rikku c'est une voleuse a la base ! (j'ai pas parlé j'ai pas parlé, chuuuuut))
Et comme l'a dis Ptah, ca vas être un vrai plaisir de RP avec toi (j'attend toujours qu'on vienne me chercher moi T_T) si tu nous pond des post aussi complet et bien ficelés que ta fiche de perso' !
Alors à très bientot Kaedia.
Revenir en haut Aller en bas
Kaedia Taalam
Humain
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2008
Age : 29
Localisation : Là où vous n'êtes pas

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Sam 28 Juin - 11:43

Merci tous les deux.
^_^

C'est vrai ? Rikku est une voleuse ? Ouuuah, je savais pas...
En fait, j'ai jamais joué à Final Fantasy... -_-'
Mais je trouve les personnages vraiment très attirants. =p
Niark ! Niark ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://world-underground.forum-actif.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Sam 28 Juin - 12:34

c'est le principal Wink
Revenir en haut Aller en bas
Edouard Gray
Farfadet
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 11/06/2008
Age : 29
Localisation : Sur la route de Kervael

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Sam 28 Juin - 13:44

Coucou ^^
Chic tu viens de Kervael comme moi !
En tout cas, tu as bien bossé : ta fiche est magnifique et t'inquiète pas, tu n'es pas la seule à mettre trois plombes pour t'inscrire moi aussi, j'observe dans l'ombre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kaedia Taalam
Humain
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2008
Age : 29
Localisation : Là où vous n'êtes pas

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Dim 29 Juin - 19:35

Oh ! O_o Un autre psychopathe euh... spécimen qui me ressemble !

Merci aussi à toi, camarade de Kervael !
^_^

Sur ce, faut que je réfléchisse à un post de rp à écrire.
Revenir en haut Aller en bas
http://world-underground.forum-actif.net/
Nahala
Jhaelryna
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 10/02/2008
Localisation : Tu veux savoir?... ça fera trente pièces d'or!

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Lun 30 Juin - 21:21

Hey! Bienvenue! Bienvenue!

Ravie que l'forum te plaise et pis j'espère que tu passeras tout un tas de bon moments avec nous! =)
Revenir en haut Aller en bas
http://almaran-daelin.forum-actif.net/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Lun 30 Juin - 22:07

Oh ! trop classe la présentation, j'adore les petites images (et c'est bien long comme message...). Vraiment stylé !
Enfin bref, bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Kaedia Taalam
Humain
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2008
Age : 29
Localisation : Là où vous n'êtes pas

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Lun 30 Juin - 22:29

Merci beaucoup à toutes les deux !
Et j'pense que j'vais passer de très bons moments, ici, enfin c'est même sûr.
^_^
Revenir en haut Aller en bas
http://world-underground.forum-actif.net/
Eldrakyn
Loup-garou
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 18/05/2008
Age : 27
Localisation : Pas loin ...

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Sam 5 Juil - 20:45

Aouuuh toujours à la bourre moi ^^' magnifique présentation un peu longue mais tellement bien =)
Bienvenue sur le fo' j'espere que tu t'y plaira ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kaedia Taalam
Humain
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 25/06/2008
Age : 29
Localisation : Là où vous n'êtes pas

MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   Dim 6 Juil - 0:04

Merci à toi aussi !
XD
Et sur le forum, j'm'y plais déjà. ^^'
Revenir en haut Aller en bas
http://world-underground.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaedia Taalam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaedia Taalam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Almaran'daëlin :: Le bazar administatif :: Présentation de votre personnage :: Fiches Terminées-
Sauter vers: