Almaran'daëlin

Almaran'daëlin est un monde peuplé d'innombrables créatures. Des elfes, des vampires, des humains, des sirènes...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ësis Mälgäla

Aller en bas 
AuteurMessage
Ësis
Naga
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Ësis Mälgäla   Dim 15 Mar - 0:00

(Je m'escuse d'être assez incomplet dans ma présentation, je compte créer l'histoire des Nagas quand j'aurai plus de temps libre. J'ai trop de boulot en se moment et comme je ne peux pas venir tout les jours car je suis dans un centre, j'espère qu'on ne m'en voudra pas trop.)

*Nom de Famille: Mälgäla
*Prénom: Ësis
*Sexe: F
*Âge: 1685 ans
*Race: Naga


I


Les Nagas sont une race immortel exclu du monde, au point que nombreux sont ceux qui s'imaginent qu'ils ont disparu de la surface de la terre.
C'est une chose qui est presque vrai, de nos jours. Leur race est en extinction et le peu qu'il en reste vivent cachés aux yeux des races plus jeunes à attendre leur froide et longue mort. Dans un loingtain passé, ils étaient des êtres qui vivaient dans les montagnes du Domaine sauvage, n'ayant pas besoin de se cacher à la vue de tous. Ils étaient très appréciés en tant que Ménestrel ou Barde car ils étaient des grands poètes, des talentueux musiciens et ils connaissaient nombre de légendes sur le monde. Mais pour ne pas vexer une amie que je connais bien, je dirai surtout les leurs.
Joallier et musicien étaient des métiers très prisés. Les musiciens et autre troubadour étaient acceuilli à bras ouvert dans les palais des Nagas. Les Nagas ont toujours eu un goût particulier pour les spectacles, les théâtres et les Opéras. De nombreuse pièces composé par eux sont d'ailleur encore jouées de nos jours, bien que personne ne se souviennent de leur compositeur.
Les Nagas étaient bien plus que des simples Conteur. Ils avaient un niveau de civilisation supérieur à la notre et à d'autre race plus âgés qu'eux. Leur culture était très riche, leur architecture très évolué. Ils vivaient dans des gigantesques palais de marbre dans les montagnes, cachés dérrière des pics aussi tranchants que la lame d'une épée. A l'intérieur des palais, des émeuraudes, des rubis et des saphirs incrustaient le sol et les murs. Chaque pièce, chaque salle, était richement sculpté par des symboles Nagas racontant l'histoire d'un héros oublié.
Gagner leur estime est particulièrement difficile. Les Nagas sont fier, au point d'être arrogant et les quelques membres qui existent encore sur cette terre le sont encore plus. Provoquer leur courroux est pire qu'une insulte et cela équivaut à la peine de mort. Mais malgré leur caractère colérique et impulsif, qui n'est dû seulement qu'à leur rigidité sur le respect et l'ordre, les Nagas sont pacifistes. Il y a des millénaires, pourtant, les Nagas furent considérés comme une race de Barbare sanguinaire, dévorant la chair mortel pour s'abreuver des flux vitaux qui coulent en chaque être pour se nourrir.
Cette époque fut l'âge d'or de la mythologie Naga. De nombreux Héros t'elle que Nïsha firent la splendeur de la puissance des Nagas à travers les contes, les mythes et les légendes.
Pour cette raison, les Nagas ont une profonde admiration pour leurs ancêtres et un grand respect envers les morts. Ils possédaient au plus profond de leur palais une gigantesque place rituel où l'on offrait en sacrifice des troupeaux entier de veau gras en offrande aux esprits des lîmbes.
Les nagas n'avaient pas de maison à proprement parler. Tous vivait par centaine dans le même palais et dormais généralement dans les eaux chaudes du Hammam.
Les Nagas sont effectivement des êtres qui aiment l'eau avec autant d'adoration que pour l'or. Le hammam était la salle principal du palais, là où vivait la reine des Nagas sur son trône d'argent. Les Nagas ne pouvaient s'empêcher d'avoir une source d'eau à proximité pour se détendre et se reposer. Ils avaient développé tout un systéme hydrolique à travers leur palais pour irriguer, à travers des cours d'eau taillé dans de l'or, chaque pièce et salle, importante ou non. Ils étaient des maîtres incontesté en architecture.
Pour ce qui était des vêtements, les Nagas portaient en tout temps des fins tissues de soie, matière dont ils furent les seuls pendant longtemps à en connaître la confection, avec des accessoires divers et variés, toujours raffinés et grandioses. Les femmes portaient autour de leur crâne un serre-tête en or qui retenait un lambant de tissu pour cacher leur visage et les hommes de large ceinture doré qui laissait pendouiller un long fourreau garni de pierre précieuse.
Les Nagas ressemblent presque à des hommes mais ils ne possédent de jambe. A la place, une longue queue de serpent comme une Sirène à la queue d'un poisson, de différente couleur selon l'individu. Tout le haut du corps est celui d'un être humain, hormis leur machoire, remplie de crocs accérés, leurs yeux blancs sans pupille et leur peau, tendant vers la couleur de leur queue. Ils sont souvent considéré de nos jours comme l'incarnation maléfique d'une Sirène, à tord.
N'ayant pas de pied, l'un des métiers le moins pratiqué et le plus dédaigné chez eux semble être, ironiquement, la cordonnerie et le travail du cuir. Cela me fait rire lorsque l'on voit qu'ils se posent des questions sur la manière de posséder des jambes, mais je ne dirai pas plus sur se sujet car mon amie m'en voudrait trop.




*Désirs, ambitions: Aucun

*Pouvoirs:


Yüshï Nïsha:
En langue Naga, le Yüshi Nïsha est traduit par « La légende de Nïsha ». C'est une ancienne musique de guerre parlant de l'héroïque Naga Nïsha, devenu après tout ses périples de simple guerrière à Reine. Cette chanson renforce le coeur des hommes et des femmes qui l'écoutent. On peut aperçevoir, si on est attentif, des ombres se mouvoir sur le sol et les murs, rapellant l'affrontement entre la terrible Naga et l'Hydre Miverne, le Banquet de Hémaclès ou le Jugement de Anagaron.


Yünaluri:
Littéralement « Le sommeil », c'est une mélodie apaisante qui détend le corps et l'âme. Cette mélodie servit à Seth, le somptueux, à endormir Menophet, le gardien des Enfers dans le but de récupérer le fruit d'or.

*Armes: Une lyre

*Description physique:
Ësis est une Naga qui n'a rien à envier physiquement à une Elfe où à d'autre race particulièrement belle. Sa queue de serpent est d'un noir sombre comme la nuit, lisse et humide. Sa peau, ainsi que ses cheveux longs et en bataille, sont gris comme la cendre. Son visage est à la fois sévère et malicieu, avec de fins sourcils arrondis et une petite bouche cachant des crocs aussi aiguisés que la pointe d'une épée. Ses oreilles sont effilées et longues, ses yeux sont blancs comme la neige, cernés. Son corps est fin, généralement nue ou par occasion, recouvert d'une robe blanche en soie, bordée de fil noir et aux bouton d'or. Il lui arrive de porter encore certaines objet, comme des boucles d'oreille ou des accessoires en or.

*Description morale:
Ësis fait partie de ses femmes à la carapace solide, qui ne se laisse pas impressioner facilement. Elle est d'un caractère colérique, assez susceptible, prompt à s'énerver pour à peu près tout et n'importe quoi. Mais cette barriére est facilement pénétrable si l'on essaye de la passer, il suffit comme dans un jeux de faire le bon lancé de dés. Ësis est d'une nature effectivement très peureuse, effrayée par les choses qu'elle ne connait pas et paniquant rapidement lorsqu'on la menace. Elle reste dans ses moments là une vraie petite fille qui ne sait pas comment réagir, perdue, frissonante. Ësis ne parle d'elle qu'à la troisième personne, toujours dans sa seul même avec quelqu'un, rendue folle par la solitude et la tristesse.

*Histoire:

Esis est le nom de la Naga qui m'a donner les moyens d'accomplir mon ouvrage sur les temps anciens. Grâce à elle, j'ai pu retranscrire les rites perdues à travers l'histoire et décrire les différents âges avec plus de lucidité. Bien que je n'ai pas réellement réfléchi à la question, je me suis rendue compte que la civilisation Naga avait apporté beaucoup de culture aux races mortel, à l'apogée de leur âge d'or.
Pour son aide, j'ai décidé de faire sa biographie, simple certe, mais tout de même suffisament complète. Elle reste l'un des témoins à pouvoir encore raconter l'époque où Zann envoya sa colère contre son frère, dont on ne sait que quelque bribes de parchemins.
Je ne sais rien de sa vie d'avant qu'elle ne s'attache à un maître pour reçevoir une éducation.
Elle fut comme son maître, une Phylosophe stoïcienne, voyant chaque chose comme un même et unique chemin. Chaque acte, aussi importait était il, menait au même bout. C'est le « Cosmos » comme elle le dit elle-même. Elle considère que la chute de sa race devait se produire en vue des circonstances. Bien que je ne sois pas du même avis, je respecte sa façon de voir: Elle a après tout plusieurs centaines d'années de plus que moi et je ne suis qu'un « jeune » à ses yeux immortel.
Son maître de Phylosophie fut un Naga nommé Kënesh, un compositeur de pièce musical populaire à l'époque. Il fut charmé par la mélodie si belle que jouait Ësis, qui jouait à faire de la musique avec deux Gnolls troubadour. Il prit sous son aile la jeune Ësis, qui n'avait que douze ans à l'époque et n'était pas une aussi charmante Naga comme aujourd'hui, lui enseignant tout ce qu'il savait.
C'est avec Kënesh que Ësis créea sa première composition qui fut joué dans la cour de la Reine. C'était le Yüshi Nïsha . Celon la légende, la mélodie fut si belle et merveilleuse que la reine, Eïsh, s'effondra en larme et couvrit de baiser Ësis et rendit Kënesh riche. Ësis reçu les admirations de la cour et c'est ainsi que sa popularité fut ainsi faite.
Elle quitta son maître quelques années plus tards, traversant les quatres coins du monde pour faire écouter sa musique et sa voix. De là vient sa connaissance des langues et sa fascination profonde pour l'archéologie. Elle ramena de ses voyages beaucoup d'objet d'art. Je tien à dire davantage que des objets d'art, mais des véritables pièces d'histoire, témoignant d'ancienne tradition et de culture oubliées de nos jours.
Ce fut lors d'un de ses voyages qu'elle rencontra le Naga Egensh, un guerrier dont Ësis tomba follement amoureuse. De lui, elle eu deux enfants, deux garçons robuste comme leur père, Galtok et Sasaï, nom donné en l'honneur aux deux Gnolls qui jouaient avec la Naga dans son enfance.
Revenue au palais de sa Reine, elle s'engagea dans la garde royale pour rester près de son amant, laissant de côté sa lyre et sa voix pour les armes.
Cent longues années s'écoulèrent jusqu'au jour où Zann arriva à la tête d'un gigantesque armée, ravageant les palais magnifiques des Nagas et pillant leurs habitats. Bien qu'elle sauva sa vie, Ësis vit ses enfants périrent dans les flammes et son mari tuer d'une flèche dans le cou, comble du tout, elle ne sauva pas sa reine qui mourru de la main même de Zann. Elle s'enfuit à l'intérieur des montagnes avec ce qu'elle put prendre et se cacha dans une caverne, cachette où elle ne sortit plus pendant plusieurs centaines d'années, convaincu qu'à la suite de la défaite de la race Naga, le monde serait à sa fin.
Ësis développa à la suite de cette catastrophe une phobie du sang et une grande peur de l'étranger. A moitiée rendue folle par la mort de son amant et de ses enfants, elle sombra dans la mélancolie et la détresse. Avec le temps, elle se crût être la dernière survivante de sa race, finissant par parler d'elle à la troisième personne pour combler sa solitude.
C'est alors que 1200 ans plus tard...


*Famille:
Père: Inconnu
Mère: Inconnu
Amant: Egensh (décédé)
Fils: Galtok et Sasaï (Décédés)


Dernière édition par Ësis le Dim 15 Mar - 14:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neyrelle
Sirène
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 10/02/2008
Localisation : Dans des pensées chaotiques...

MessageSujet: Re: Ësis Mälgäla   Dim 15 Mar - 1:17

Bonjouuur! Nan, bonsoir, en fait.

Bref, tu sais que j'aime cette histoire, et ce peuple. Ne t'excuse pas, la race que tu as inventée est super intéressante, pas besoin de développer plus... N'avoir aucun désr, ni ambition me parait étrange, mais ça n'est pas mon personnage, hein, je vais rien dire...

Par contre... C'est quoi, son pays d'origine? C'est sûrement écrit, mais je trouve pas...
Oui, l'admin est toujours aussi dégourdie... Pas ma faute, quoi!

Bref, je te souhaite bien évidement la bienvenue, voire la re-bienvenue...
Et bon rp^^
(Et n'oublie pas de me répondre...)
Revenir en haut Aller en bas
http://almaran-daelin.forum-actif.net
Ësis
Naga
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Ësis Mälgäla   Dim 15 Mar - 14:05

Bah pour l'ambition et le désir, je n'avais pas vraiment d'idée, sachant que mon personnage reste "enfermée" et n'espére rien du monde. Quand au Pays d'origine, je suis bête! J'ai oublié de le rajouter, je suis une vrai tête de mule! Je vais le faire tout de suite.
Je te remercie pour être assez indulgente sur ma présentation, mais je promet de l'améliorer plus tard.
(Edit: Sayait, c'est édité ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Nahala
Jhaelryna
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 10/02/2008
Localisation : Tu veux savoir?... ça fera trente pièces d'or!

MessageSujet: Re: Ësis Mälgäla   Mer 18 Mar - 19:56

Hello!

Bon bah, y'a rien à redire, la fiche est super!
Bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
http://almaran-daelin.forum-actif.net/index.htm
Neyrelle
Sirène
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 10/02/2008
Localisation : Dans des pensées chaotiques...

MessageSujet: Re: Ësis Mälgäla   Mer 18 Mar - 20:37

Hey, bon, moi j't'ai mis le rang et le groupe, hein...
Whala whala...

_________________

L'Innocence voudrait bien aimer tout le monde, Tyrannie, Avidité, et Mort. Une vraie chieuse!
Merci à Bourgeon, dessinateur de talent, pour le prénom de ma sirène.
Puissent les mers et leurs étoiles vous protéger...
Revenir en haut Aller en bas
http://almaran-daelin.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ësis Mälgäla   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ësis Mälgäla
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Almaran'daëlin :: Le bazar administatif :: Présentation de votre personnage :: Fiches Terminées-
Sauter vers: